Bien déterminer son budget avant un projet immobilier

Acceuil / Conseils en immobilier / Bien déterminer son budget avant un projet immobilier

Préparer et calculer son budget immobilier constitue une étape importante dans un projet d’investissement. Divers facteurs entrent en jeu dans le calcul du budget.

Il y a l’apport personnel, la capacité de remboursement si vous décidez de faire un prêt immobilier et enfin les différents frais annexes liés à l’achat. Ces derniers frais, souvent omis, peuvent constituer une part importante dans le budget. Sur ce, le mieux est d’anticiper en les estimant. Il faut aussi bien connaître sa capacité de financement pour affiner le projet et accélérer le processus d’achat une fois le bien trouvé. À l’aide des pages spéciales sur internet, vous pouvez calculer votre budget en ligne et voir si vous pouvez contracter ou non un prêt tel que le prêt PAS, PTZ ou prêt relais.

L’apport personnel dans le budget

L’apport personnel peut provenir de différentes manières : don, héritage, épargne ou revente d’un bien. Plus il est élevé, plus le montant du crédit ainsi que des frais de notaires à payer est minime. Quoi qu’il en soit, il faut toujours conserver une partie de votre épargne pour les imprévus. Il faut bien évaluer cet apport personnel, car il est important dans la demande de financement. En outre, la banque vous donnera un prêt à un meilleur taux si votre apport est supérieur ou égal à 20% du prix final.

La capacité de remboursement d’un crédit immobilier

La plupart des projets immobiliers nécessite un financement externe, c’est-à-dire le recours au crédit bancaire. La capacité de remboursement correspond au montant que vous pouvez consacrer tous les mois au remboursement du prêt.  Pour les établissements de crédit, cette mensualité de remboursement ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus principaux.

Pour bien savoir, simulez votre budget en ligne en quelques clics. Ces simulateurs vous aideront à connaître le montant du prêt, la durée en fonction de votre capacité de remboursement mensuelle maximale. Toutefois, dans cette simulation, il faut également prendre en compte les charges, les impôts, les loisirs, les études. On peut appeler ces frais : le restant à vivre. Pour plus de détails, vous pouvez prendre rendez-vous avec un courtier immobilier qui est un professionnel dans ce métier.

Une fois que vous avez estimé le coût total de votre projet, il faut le déduire des frais additionnels au prix de vente, notamment les frais de notaire, frais annexes à l’installation et les frais liés à l’emprunt. N’oubliez pas le calcul des frais de rénovation de votre futur logement si vous achetez de l’ancien.

 

prêt relais explicationsLe prêt à taux zéro

Votre simulation sur-mesure


  • Etude gratuite

  • Réponse en 48H

  • Accompagnement













Consulter la politique de protection des données de Prèst

Votre simulation sur-mesure


  • Etude gratuite

  • Réponse en 48H

  • Accompagnement













Consulter la politique de protection des données de Prèst