L’assurance emprunteur : explications

Acceuil / Conseils en immobilier / L’assurance emprunteur : explications

L’assurance emprunteur et le crédit immobilier sont deux termes indissociables. En effet, l’organisme financier ou la banque a besoin de garanties de la part du créancier contre les risques de défaillance de celui-ci, à part l’hypothèque ou le cautionnement. Ces risques de défaillance sont composés de la perte d’emploi, du décès, de l’incapacité temporaire de travail et de la perte totale d’autonomie. En contrepartie de ces garanties, l’emprunteur verse une cotisation à l’assurance dont le paiement est soumis à des règles strictes stipulées dans le contrat.

Toutefois, faire appel à une assurance n’est pas obligatoire. Il existe plusieurs assurances emprunteurs actuellement, même pour les personnes ayant de problèmes de santé graves.

Pourquoi choisir une assurance emprunteur dans un crédit immobilier ?

Comme un crédit lié à un investissement immobilier est très élevé, l’organisme bancaire pourrait exiger une assurance emprunteur. Dans la plupart des cas, les prêteurs exigent surtout les risques couverts par le décès, maladie, invalidité et perte d’emploi de l’emprunteur.

L’assurance emprunteur permet de sécuriser votre prêt et de couvrir les risques de non-remboursement en cas de décès ou d’invalidité de la personne concernée.

Actuellement, plusieurs assurances proposent ces services, alors laquelle faut-il souscrire ? Comment choisir la meilleure assurance ?

Informations nécessaires sur l’assurance emprunteur

Pour bien choisir l’assurance emprunteur, il faut prendre en compte plusieurs critères tels que les coûts, garanties, motifs de résiliation et les modalités du contrat.

L’établissement financier dans lequel vous avez contracté le prêt peut vous proposer, voire imposer une offre d’assurance. Dans ce cas, vous devez donc bien choisir l’établissement financier qui va assurer votre prêt. Faites une comparaison des différentes propositions d’assurance et choisissez celle qui est à moindre coût avec plus de garanties. La résiliation de l’assurance peut se faire par la volonté du souscripteur dans un délai d’un an. Il suffit d’envoyer une lettre par courrier recommandé à votre assureur au plus tard 15 jours avant le terme des 12 mois. Mais il faut savoir que cette résiliation doit être approuvée par le prêteur pour être valide.

Par ailleurs, concernant le risque santé ou invalidité, vous serez amené à compléter un questionnaire médical. Attention ! Il faut le remplir en toute bonne foi. Par la suite, votre assureur examinera votre dossier en évaluant les risques. Si votre dossier est accepté, il vous donnera une proposition d’assurance comportant les garanties pour lesquelles il accorde la couverture, les exclusions, les conditions à remplir et le montant de la cotisation sur la durée totale de l’emprunt.

Les personnes souffrant de graves maladies peuvent également bénéficier d’une assurance emprunteur. On appelle « convention Aeras », l’assurance réservée aux personnes présentant un risque aggravé de santé. Pour en bénéficier, vous devrez avoir moins de 70 ans à la fin du remboursement du prêt et faire un emprunt d’un montant maximum de 320 000 €.

Ancien - maison et tauxprêt paris logement

Votre simulation sur-mesure


  • Etude gratuite

  • Réponse en 48H

  • Accompagnement













Consulter la politique de protection des données de Prèst

Votre simulation sur-mesure


  • Etude gratuite

  • Réponse en 48H

  • Accompagnement













Consulter la politique de protection des données de Prèst